Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon blog à moi que j'ai
  • Mon blog à moi que j'ai
  • : J'ai 46 ans, je suis Conseillère municipale de Sèvres (92)et fut conseillère régionale d'Ile-de-France (2004-2010). Je suis membre d'Europe Ecologie Les Verts.
  • Contact

Sites que j'aime

Recherche

Vidéos à voir !

12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 15:42

Merci comme toujours aux services pour la qualité des documents fournis pour éclairer notre conseil. Et félicitations pour la prise en compte de ma remarque concernant l’utilisation du recto verso dans la présentation.

Je suis intervenue en commission pour indiquer que les délais qui nous avaient été imposés entre l’envoi des documents (vendredi soir par informatique, lundi soir pour les documents papiers) et la commission ne nous permettaient pas de réaliser un travail sérieux avant la tenue de celle-ci le mercredi soir. Je souhaite que cette remarque soit prise en compte et que nous puissions avoir un week-end pour étudier les documents budgétaires sur papier.

 

Ce budget supplémentaire est essentiellement constitué de l’excédent constaté lors de l’examen du compte administratif 2013. Je ne reviens pas sur la manière dont s’est dégagé cet excédent, sinon il faudrait par exemple que je rappelle les hausses successives des taux d’imposition de la mandature précédente. Et ce rappel gâcherait un peu la bonne ambiance régnant dans votre nouvelle majorité.

J’en viens donc au contenu de ce budget supplémentaire et à vos choix concernant son affectation.

Première remarque, je vais m’appesantir quelque peu sur le tableau page 12, en investissement, un certain nombre d’opérations prévues au BP 2014 sont annulées ou rabotées. Rénovation de la crèche de la Roseraie, étanchéité de la halte-garderie Beauregard, insonorisation du préau de l’école Gambetta A, remise en état de logements de fonction, création du 3ème studio de la SUM ; logiciel de dématérialisation des congés. 236.000 euros d’investissements en moins, la plupart concernant le patrimoine de la ville, ce n’est pas anodin.

Toutes ces opérations qui avaient semblé très utiles en février dernier à l’ancienne majorité, s’avèrent aujourd’hui soit bien moins urgentes, soit moins couteuses que prévues. Sur les opérations moins couteuses, il est normal de réajuster les dépenses à la baisse, j’imagine que c’est le cas pour la crèche de la Roseraie : on avait prévu 210.000 de travaux, on en a fait que 181.000, résultat -29.000.

Par contre, sur la création du 3ème studio pour la SUM. Le BP précisait « études relatives à la création d’un 3ème studio 60.000 euros ». Là, le BS nous parle de « travaux » annulés pour 45.000 euros. Où sont passés les 15.000 euros d’écart ? Doit-on comprendre qu’ils s’ajoutent aux 10.000 prévus pour une nouvelle étude globale CTM, cimetière et SUM que vous proposez ?

D’autres opérations apparaissent soudainement très urgentes à réaliser et nous découvrons par exemple que le réaménagement de la médiathèque entraîne des travaux sur le square Jean Caillonneau. 260.000 euros qui n’ont jamais été prévus nulle part et que nous devons tout d’un coup engager, sans prendre le temps de discuter du projet.

130.000 euros avaient été prévus pour des travaux sur l’Eglise Saint-Romain, on nous propose une rallonge de 60.000 euros, soit 46% d’augmentation en 9 mois. Lors de la campagne municipale, vous aviez Monsieur le Maire dénoncé les dérapages des chantiers de l’école Croix-Bosset et de l’Hôtel de Ville. J’attends avec impatience vos explications sur le dérapage de 46% des travaux de l’église.

A mes questionnements en commission sur l’abandon de certains travaux, on m’a rétorqué que les services n’avaient pas eu le temps de les enclencher. J’en viens donc à penser à nouveau que le BP 2014 n’était pas sincère et qu’une partie de la liste des réalisations projetées n’était absolument pas réaliste car démesurée du fait soit d’un sous dimensionnement des moyens humains affectés à la préparation des chantiers soit d’annonces d’affichage purement politiques. Pourtant dans ce budget supplémentaire, vous laissez croire que ces mêmes services à partir de demain vont être en capacité de lancer une multitude d’études en tous genres. Nous sommes le 7 octobre, imaginons que les cahiers des charges soient prêts, la consultation prend au bas mot 2 mois, les premières factures des bureaux d’études ne seront pas là avant janvier et donc les dépenses ne seront pas réalisées en 2014. D’où insincérité de votre proposition de BS.

L’achat de 2 vélos électriques (à l’usage de qui d’ailleurs ?) pour 5.500 euros me paraît surdimensionné et me laisse songeuse sur l’étude achat qui a dû être réalisée. L’étude énergétique sur les bâtiments communaux pour 15.000 euros : c’est soit trop pour ce que l’on en attend, soit ridiculement bas pour un patrimoine de quelques milliers de m2.

Je me suis aussi intéressée aux lignes blanches dans le tableau. « Aménagement du square Danton », « études pour des vestiaires à la Fosse Renault » mais surtout « nécessaire modification de la verrière du CTM ». Quelqu’un a pensé à ces sujets, les a trouvés super importants, voire nécessaires comme il est écrit, mais quelqu’un d’autre a sans doute arbitré sur les priorités. Les habitants de Danton, les usagers de la Fosse Renault et les agents du CTM apprécieront l’arbitrage.

Sur le fonctionnement, je l’avais soulevé lors de la discussion du BP 2014, et M Detolle s’en souvient sans doute, la subvention de Dynamic Sèvres avait été diminuée artificiellement de 200.000 euros sous prétexte d’un changement de rythme comptable de l’association. Il n’est donc pas étonnant que mes prévisions d’alors se réalisent : nous devons dégager une somme de 160.000 euros pour permettre à Dynamic de boucler la fin de l’année. Là encore, je déplore l’insincérité du mois de février dernier.

D’autres associations sévriennes sont aujourd’hui dans de graves difficultés financières et j’espère que d’ici la fin de l’année votre municipalité sera à leur écoute, comme vous l’êtes pour Dynamic.

Nous avons noté le projet de réaménager le bureau des élus d’opposition pour 15.000 euros. Les utilisateurs sont volontaires pour être associés au projet et ne manqueront pas de trouver quelques économies.

Chers collègues, j’ose attirer votre attention sur une nouvelle ligne de dépense : celle concernant le prélèvement au titre de l’article 66 de la loi SRU. En clair, notre commune est pénalisée car elle ne remplit pas les objectifs de pourcentage de logements sociaux. J’espère que les débats sur la révision du PLU permettront d’avancer sur ce sujet.

Je voterai donc logiquement contre ce budget supplémentaire.

 

Réponse de l’adjoint aux finances et du Maire : on n’était pas là lorsque le budget 2014 a été voté (cépanou). Certes les travaux du square Caillonneau n’avaient pas été prévus, mais on a le droit de faire du beau, de léguer du beau aux générations actuelles et futures. Sur l’église, il vaut mieux de bonnes grosses études plutôt que de s’apercevoir que quelque chose ne va pas pendant les travaux. Pour Dynamic, on aurait dû verser 200.000 en plus, mais ils ont fait des efforts, il faut que tout le monde en fasse.

 

On notera que les efforts ne sont pas équitablement répartis….En off, la première adjointe m’informe que les 15.000 euros pour le bureau de l’opposition ne sont pas que pour ce local…Mais alors, pourquoi l’afficher ainsi ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Candelier - dans Sèvres
commenter cet article

commentaires