Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon blog à moi que j'ai
  • Mon blog à moi que j'ai
  • : J'ai 46 ans, je suis Conseillère municipale de Sèvres (92)et fut conseillère régionale d'Ile-de-France (2004-2010). Je suis membre d'Europe Ecologie Les Verts.
  • Contact

Sites que j'aime

Recherche

Vidéos à voir !

11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 15:13

Mon beau sapin, roi des forêts….déception terrible en arrivant salle du conseil : nous attendions un petit cadeau de fin d’année, mais non rien, c’est vrai que je n’avais pas laissé mes chaussures sous le pupitre. Pas de pot non plus pour saluer le départ de M Ludger, le directeur des services, qui nous a quittés après plus de 30 années de « bons et loyaux » services à la ville.

Nous démarrons avec la modification du PLU en attendant la révision qui devrait donner lieu à quelques débats.

On se fâche un peu avec les avances de subvention pour les associations qui nous semble avoir été décidées sans trop consulter.

Un complément de subvention de 200 euros est décidé pour les acquéreurs de vélos à assistance électrique.

La hausse tarifaire de l’inscription à la médiathèque donne lieu à un intéressant échange de points de vue sur l’accès à la lecture. On progresse avec une gratuité étendue aux moins de 26 ans, bénéficiaires du RSA et demandeurs d’emplois, mais la gratuité pour tous n’est pas considérée comme quelque chose de normal, quand bien même c’est ce qui est pratiqué par les autres communes de GPSO (à l’exception de Meudon).

On désigne les représentants de la ville au conseil d’administration du lycée et du collège : la majorité n’avait pas prévu que l’opposition pourrait présenter des candidats et souhaitait passer au vote à main levée….Avec le PS, nous demandons un vote à bulletin secret. On perd, mais dans l’honneur.

Le maire monte au créneau pour défendre l’utilisation des machines à voter en proposant l’adhésion de la ville à une association dédiée.

Nous apprenons la dissolution du CLIC Entour’âge (services à destination des personnes âgées) au travers du désengagement de Chaville dont le maire doit sans doute détester le 3ème âge. Cette association sera remplacée en tout point par un service municipal, nous promet-on.

La présentation du rapport social 2013 permet à nouveau de souligner le manque de logements sociaux à Sèvres, avec une augmentation des demandes de logement de 20%, dont plus de deux tiers sont des Sévriens.

Comme chaque année, nous prenons acte du rapport de la SAEM Val de Seine (aménagement des anciens terrains Renault), et comme chaque année on se demande pourquoi Sèvres est entrée au capital et l’intérêt d’y rester. 15.000 euros y sont bien au chaud, mais à ce qu’il paraît la fameuse passerelle entre l’Ile Seguin et Sèvres devrait être livrée fin 2015.

Le conseil a droit à deux « communications », l’une sur la vie des quartiers, l’autre sur la politique séniors. Nous protestons quelque peu pour demander que les textes des communications nous soient donnés avant la séance. Tout cela se fait finalement sans textes, exercice intéressant d’improvisation pour répondre à ce qui nous est annoncé. Mais je vous rassure, on ne nous annonce pas grand chose au final. Je trouve sympa de donner la parole aux élus de la majorité pour qu’ils s’expriment….

Ma question orale porte sur le devenir des terrains de la caserne des pompiers, rue Fréville-le-Vingt.

Malgré une grande attention de ma part, je n’ai pas entendu une seule parole de la part du groupe des élus de la droite et indépendants.

La perle du conseil est attribuée ex aequo :

– au maire pour sa réponse concernant ma demande de mettre en place une modulation de la subvention pour les vélos électriques en fonction des revenus et du quotient familial : il déclare que ce serait mieux de moduler en fonction de la taille des mollets.

– à M Villemur, chargé de l’urbanisme pour avoir déclaré que l’avenir du terrain des pompiers n’était pas une affaire de groupes politiques, mais d’élus. Il y aurait donc de vrais élus au conseil, ceux qui sont dans la majorité, et les autres qui font de la politique. Et comme on le sait, la politique c’est pas bien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Candelier - dans Sèvres
commenter cet article

commentaires