Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon blog à moi que j'ai
  • Mon blog à moi que j'ai
  • : J'ai 46 ans, je suis Conseillère municipale de Sèvres (92)et fut conseillère régionale d'Ile-de-France (2004-2010). Je suis membre d'Europe Ecologie Les Verts.
  • Contact

Sites que j'aime

Recherche

Vidéos à voir !

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:08

Communiqué de presse Europe Ecologie Les Verts des Hauts-de-Seine

 

Europe Ecologie Les Verts – 5, rue A. Karr 92310 Sèvres

Sèvres, le 17 octobre 2012

 

 


 

 

La concertation actuellement menée par la Société du Grand Paris sur la ligne rouge Sud (Noisy Champs- Pont de Sèvres) suscite bon nombre d’interrogations sur la pertinence d’un métro automatique lourd dans les Hauts-de-Seine et  particulièrement dans le secteur du Val de Seine.

 

Pour EELV 92, s’il est nécessaire de desservir et de désenclaver des territoires qui sont aujourd’hui dépourvus de transports en commun efficaces, le prolongement du tracé vers l’Ouest au-delà du Val de Marne pose un réel problème quant au rééquilibrage entre territoires de notre région. En effet, la ligne rouge implique d’une part la concentration de moyens financiers publics sur des secteurs parmi les plus riches de la région et d’autre part sera l’occasion de renforcer leur attractivité économique.

 

Le coût total annoncé pour la construction (donc hors fonctionnement)  du tronçon soumis à concertation est de 5,5 milliards d’euros. Dans un contexte de pénurie financière, de crise économique et sociale, EELV 92 estime que ces dépenses devraient être consacrées en priorité à l’amélioration des déplacements pour des territoires jusqu’à présent délaissés et pour conforter les transports existants.

 

Les écologistes pointent par ailleurs que la construction de 3 gares du métro automatique sur le territoire de GPSO s’accompagnera d’un programme de construction de 30.000 m2 de bureaux supplémentaires, au détriment d’un rééquilibrage en faveur du logement et notamment du logement social. Ils souhaitent que le Val de Seine, déjà saturé de bureaux, ne se transforme pas en « Défense bis ».

 

EELV 92 remarque également que le projet de la SGP dans le secteur du Pont de Sèvres ne permet en aucun cas une amélioration des conditions locales de déplacement. En effet,  le lieu d’implantation de la gare de la ligne rouge créera de grandes ruptures de charges avec la ligne 9, le T2 et les lignes de bus.

 

Il est de plus opportun de s’interroger sur la pertinence d’un tracé envisagé entre Issy, Boulogne et Sèvres prévoyant un double passage sous la Seine risqué tant sur le plan technique que financier.

Pour toutes ces raisons, EELV 92 demande à la SGP de revoir sa copie et de mieux prioriser ses réalisations en collaboration avec le Syndicat des Transports d’Ile-de-France.

 

Contacts

Catherine CANDELIER, porte-parole, conseillère municipale de Sèvres,

Vincent GAZEILLES, conseiller général de Clamart

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Candelier
commenter cet article

commentaires